Soupe miso végétarienne de ramen

Soupe de ramen aux légumes

Elément iconique de la cuisine asiatique, les ramen sont devenues très populaires ces dernières années. On les connaît sous formes instantanées, où elles sont le symbole d’un plat vite avalé devant la télévision, mais elles font également partie de plats et soupes savoureux et élaborés.

Les ramen se consomment dans à peu près tout type de soupes asiatiques et se marient avec divers bouillons et accompagnements. Si elles sont très bonnes avec du poulet sauté sauce teriyaki, ou avec des crevettes à l’ail et au piment, pas besoin de viande pour obtenir un plat savoureux.

Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir notre recette de soupe miso aux ramen, oeufs mollets et légumes, le tout sans viande ni poisson !

Ingrédients

  • 500g de nouilles ramen
  • 1L de bouillon de légumes
  • 30 cl de sauce soja salée
  • 4 oeufs
  • 200g de champignons shiitaké
  • 200g de tofu frais
  • 2 à 3 oignons vert
  • 1 gousse d’ail
  • Un beau morceau de gingembre
  • Quelques feuilles de nori
  • Pâte de miso fermentée
  • Huile de sésame
  • (optionnel) Un piment rouge

Infos pratiques

Pour 4 bols de ramen

Végétarien

Garniture au choix

Soupe de ramen

Préparation

  1. Préparez 1L de bouillon de légumes maison ou faites fondre 1 à 2 cubes de bouillon dans 1L d’eau. Dans ce bouillon, ajoutez la pâte de miso fermentée.
  2. Pelez la gousse d’ail et hachez-la finement. Coupez les tiges des oignons verts et conservez-les. Pelez les oignons et coupez-les en petits dés. Faites revenir l’ail et l’oignon dans une poêle bien chaude dans un peu d’huile, jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés.
  3. Epluchez le morceau de gingembre et râpez-le. Si vous souhaitez relever un peu votre soupe, ajoutez un piment rouge en le coupant en tranches très fines. Ajoutez le gingembre et le piment au mélange ail-oignon et faites revenir quelques minutes. Déglacez avec la sauce soja salée et laissez frémir encore quelques minutes. Ajoutez ensuite le tout au bouillon frémissant.
  4. Faites frémir une casserole d’eau et plongez-y les œufs délicatement (avec l’aide d’un écumoire par exemple) et laissez cuire à frémissements pendant 6 minutes pour qu’ils soient mollets, ou jusqu’à 9 minutes si vous les préférés durs. Plongez ensuite les oeufs dans l’eau très froide pour stopper la cuisson.
  5. Lavez et coupez les champignons shiitaké en lamelles. Coupez les feuilles de nori en carrés, et taillez le tofu en petits cubes. Récupérez les tiges des oignons verts et coupez-les en petits tronçons. Ajoutez-le tout au bouillon.
  6. Ajoutez les nouilles ramen à la soupe et faites cuire quelques minutes. Vous pouvez vous référer aux indications de cuisson sur le paquet.
  7. Retirez ensuite les nouilles de la soupe à l’aide d’une pince et disposez-les directement dans les bols.
  8. Ecalez les œufs durs, et coupez-les en deux. Placez deux moitiés dans chaque bol.
  9. Versez ensuite la soupe à hauteur dans les bols, de manière à bien recouvrir les ramen. Récupérez les légumes et le tofu avec l’écumoire de manière à ce qu’il y en ait en quantité dans chaque bol.
  10. Ajoutez quelques gouttes d’huile de sésame et servez !

Variantes

De soupe à plat de ramen

Avec la même base d’ingrédients, vous pouvez transformer la recette pour qu’elle ne ressemble plus à une soupe, mais plus à un plat de ramen avec une sauce aux légumes. Pour cela, divisez le moitié la quantité de bouillon et ajoutez un peu plus de sauce soja, pour que le mélange soit plus épais. Retirez les feuilles de nori, et plutôt que de bouillir le tofu, faites le mariner dans de la sauce soja, du gingembre et de l’ail avant de le faire frire jusqu’à ce qu’il soit doré et confit. Ajoutez-le ensuite au dernier moment dans les bols.

Avec un autre type de nouilles

Les nouilles ramen ne sont pas les seules à prétendre composer de bonnes soupes ! Les soba, par exemple, sont composées de farines de sarrasin et sont très prisées au Japon. D’une couleur brun-gris, elles ont un goût plus marqué, un peu comme de la noisette, et sont tout bonnement excellentes.

Les nouilles udon, quant à elles, sont plus épaisses, et prêtent ce faisant une plus grosse consistance à la soupe. Elles sont faites de blé tendre et se marient également très bien avec la soupe.

Ramen

Dans leur version végan

Pour une version végane de cette recette : rien de plus simple ! Retirez juste les oeufs, vous n’avez pas besoin de plus. Pour compenser la gourmandise, vous pouvez augmenter la quantité de tofu ou ajouter d’autres légumes.

Pour un goût plus relevé

Sans forcément toucher à la recette, vous pouvez ajouter des accompagnements au dernier moment, au-dessus du bol. Nous vous conseillons par exemple d’essayer d’ajouter de l’ail grillé, qui se marie particulièrement bien à toutes les soupes asiatiques. Il vous suffit simplement de hacher quelques gousses d’ail et de les faire frire dans l’huile jusqu’à ce qu’elles soient bien grillées, d’une belle couleur oscillant entre le doré et le brun.

Vous pouvez également ajouter des herbes fraîches grossièrement hachées à votre bol, telle que de la coriandre et du persil. Pour les amateurs de piment, coupez un piment rouge en rondelles et ajoutez-le à la dernière minute.

Articles recommandés