Kimchi maison 100% végan

kimchi

Connaissez-vous le kimchi ? C’est un élément incontournable de la cuisine coréenne que vous avez déjà dû rencontrer si vous êtes déjà allé manger dans un restaurant coréen, ou si tout simplement vous êtes un amateur de cuisine asiatique en général. Les Coréens en consomment jusqu’à trois fois par jour, en accompagnement de tous leurs plats et chacun possède sa propre recette de kimchi. Il est même souvent dit qu’il existe autant de recettes de kimchi qu’il n’existe de Coréens.

Si le kimchi n’est pas toujours totalement végan, il peut l’être très facilement et nous vous proposons d’ailleurs une recette de kimchi maison 100% végan.

Qu’est-ce que le kimchi ?

Le kimchi est un plat coréen à base de légumes fermentés dans une pâte relevée au piment. Le type de kimchi le plus connu est fait à base de feuilles de chou chinois et contient notamment de l’ail et du gingembre pour relever son goût. Il est le plus souvent épicé et c’est son processus de fermentation qui vient aussi ajouter une saveur un peu aigre et acidulée. On y ajoute souvent quelques légumes comme le radis ou de la carotte. Rien à voir avec notre version française du chou fermenté : la choucroute !

Le kimchi est aussi l’un des meilleurs aliments pour la santé, car il est riche en fibres ainsi qu’en vitamines A, B et C. Vous êtes usuellement intolérant au chou et vous avez peur que ce soit encore pire car il est fermenté, et bien n’ayez crainte, car c’est tout le contraire. Grâce à la lacto fermentation, vous n’aurez pas de problème pour le digérer.

Notre recette végétale de kimchi est également sans gluten si vous utilisez de la farine de riz, qui ne contient pas de gluten.

Le kimchi est-il végan à l’origine ?

Si les ingrédients de base qui composent le kimchi sont végétariens, il est courant d’y ajouter de la sauce de poisson ou de la pâte de crevettes pour donner un goût plus salé à la préparation. Il faut donc vérifier la liste des ingrédients si vous en achetez déjà prêt pour vous assurer qu’il est bien végétalien, ou la demander si vous êtes au restaurant. Sinon, notre recette est 100% végane et faite maison !

Ingrédients

Pour le kimchi

  • 500g de chou blanc, chou pommé ou de chou chinois
  • 100ml d’eau
  • 2 oignons de printemps ou 1 gros
  • 1 petite carotte, que vous pouvez substituer par les légumes de votre choix (radis, poireau, etc.)
  • 60g de sel

Pour la pâte pimentée

  • 120ml d’eau
  • 20g de farine de riz gluant, ou farine classique
  • 4 gousses d’ail
  • 1 petit oignon
  • Gingembre émincé 
  • Deux cuillères à soupe de sucre roux
  • Du piment gochugaru, ou de poudre de chili si vous n’en trouvez pas
  • (optionnel) un peu de sauce soja

Infos pratiques

Portions :  1 grand bocal de kimchi

Ustensiles nécessaires : Un saladier, un mixeur ou robot, un bocal hermétique, une casserole et une balance de cuisine

Temps de préparation : 3 heures pour la confection et 2 jours pour la fermentation

Niveau de difficulté : très facile

Préparation

  • Tout d’abord, sachez qu’il faudra vous y prendre 2 jours à l’avance avant de consommer le kimchi, car il devra avoir le temps de fermenter.
  • Émincez votre chou blanc ou chou chinois et placez-le dans un grand saladier. Ajoutez l’eau et le sel, mélangez bien et laissez le mélange reposer 2 heures en venant mélanger de temps en temps.
  • Pendant ce temps, coupez vos légumes ainsi que les oignons en petits morceaux.
  • Égouttez le chou salé et rincez-le à l’eau froide. Essorez-le, mais pas totalement afin que le jus de kimchi se forme plus facilement par la suite. Ajoutez-y les légumes.
  • Mélangez l’eau et la farine de riz dans une casserole à feu moyen jusqu’à ce qu’ils prennent la consistance d’une pâte un peu collante.
  • Placez dans un mixeur votre mélange farine-eau, l’ail, l’oignon restant, le gingembre, le sucre et le piment. Mixez jusqu’à l’obtention d’une texture bien homogène. À votre convenance, vous pouvez également ajouter un peu de sauce soja.
  • Ajoutez la pâte de piment au chou et mélangez bien de manière à ce que tous les ingrédients soient bien imprégnés les uns des autres.
  • Versez le kimchi dans le bocal, fermez-le hermétiquement et laissez-le fermenter à température ambiante pendant au moins deux jours.
Kimchi maison mis en bocaux
Kimchi maison mis en bocaux

Avec quoi associer votre kimchi ?

Le kimchi est traditionnellement un accompagnement coréen qui peut être associé à toutes vos envies. Il se marie très bien à tous vos plats coréens ou asiatiques, chauds ou froids. Si l’on a tendance à le retrouver souvent en accompagnement d’un barbecue, il se marie aussi avec une soupe bien chaude ou une salade bien fraîche, ce qui ravira les végan comme les non-végan.

Articles recommandés