Beignets asiatiques traditionnels

Beignets

De tous temps et partout dans le monde, il est très facile de dénicher une recette de beignets. Pas cher et pas besoin d’être un chef tant ils sont faciles à préparer, ces recettes sont délicieuses et si versatiles qu’elles peuvent être consommées de diverses manières. Avec ou sans œuf, à base d’eau ou de laitage, sucrés ou non, il en existe de diverses sortes ! Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir une recette de beignets asiatiques qui nous vient tout droit de Chine : les you tiao. Ils font intégralement partie de la cuisine chinoise, car ils se consomment à la fois au petit-déjeuner, mais également en accompagnement de plats chinois. Loin des mets délicats des restaurants, ils sont plutôt l’emblème de la street food, ou des marchands ambulants des grandes villes et des marchés, qui proposent les savoureux you tiao tout juste frits, délicieusement enrobés de friture, avant de se rendre au bureau. Vous les trouverez dans n’importe quel livre de cuisine chinoise ou sur tous les sites de recettes asiatiques sur internet, avec à chaque fois des variations dans la liste des ingrédients ou dans la préparation.

Liste des ingrédients

  • 200g de farine à haute teneur en gluten
  • 150 ml de lait demi-écrémé
  • 5g de levure chimique
  • Une cuillère à café rase de bicarbonate de soude
  • 15g de sucre
  • 250ml d’huile d’arachide pour frire les beignets
  • 50ml d’huile d’arachide pour graisser le rouleau, les mains et le plan de travail
  • Pincée de sel

Infos pratiques

Pour 7 à 8 beignets

Peu d’ingrédiants

Facile à préparer

Préparation

  1. Faites chauffer le lait puis réservez-le le temps qu’il tiédisse. Mélangez-le ensuite avec la levure chimique, et laissez reposer 15 minutes afin que la levure s’active avant la prochaine étape.
  2. Versez la farine dans un grand saladier et ajoutez-y le sucre. Versez ensuite le lait et la levure petit à petit, en remuant énergiquement avec un fouet ou une spatule. Terminez par la pincée de sel.
  3. Travaillez ensuite la pâte à la main, ou à l’aide d’un robot électrique positionné sur la vitesse la plus basse.
  4. Recouvrez le saladier d’un torchon humide et laissez lever la pâte à beignet à température ambiante. Patientez 1h à 1h30.
  5. Une fois le temps imparti, vérifiez que la pâte à beignet a bien triplé de volume. Si c’est bien le cas, ajoutez le bicarbonate de soude et travaillez à nouveau la pâte. Sinon, laissez la pâte reposer encore un peu.
  6. Répétez l’étape et laissez la pâte reposer sous un torchon humide environ 30 minutes à 1h.
  7. Séparez la pâte à beignet en deux et posez la première moitié sur un plan de travail huilé. Abaissez la pâte à beignet jusqu’à 2mm d’épaisseur à l’aide d’un rouleau à pâtisserie, en tâchant de produire une forme rectangulaire.
Pâte en train d'être pétrie
  1. Faites de même avec la seconde moitié de la préparation et venez superposer deux rectangles de pâte l’un sur l’autre en pressant avec une baguette chinoise ou un objet long et fin.
  2. Faites chauffer l’huile à 180 degrés dans une poêle ou une friteuse et faites frire les beignets dedans une fois qu’elle a atteint la bonne température. Tournez le beignet sans arrêt afin qu’il soit bien frit de tous les côté et qu’il prenne une belle couleur dorée et homogène. Attention à ne pas les quitter des yeux ou ne pas oublier de les remuer, car les beignets ont une cuisson très rapide, en 30 secondes maximum !
  3. Egouttez de suite les beignets sur du papier absorbant une fois cuits, afin de les éponger de tout supplément d’huile.
  4. Vos beignets « you tiao » chinois sont prêts ! Consommez-les le plus rapidement possible afin qu’ils conservent tout leur croustillant.
Beignets traditionnels chinois

Idées d’accompagnements

Au petit-déjeuner

Ces beignets étant traditionnellement dégustés au petit-déjeuner, ils sont parfaitement accompagnés par des fruits, telles que les pommes, les bananes ou l’ananas. Pour plus de gourmandise, on peut également les tremper dans une sauce au caramel ou au chocolat.

En accompagnement d’un plat salé

Du fait de leur goût finalement assez peu sucré, ces beignets sont également consommés en accompagnement de mets salés en Chine. On le retrouve à côté de nouilles ou de riz, trempés dans des soupes à la crevette ou au poulet, ou encore nappés de sauce soja et de sésame. De par leur goût assez neutre et leur potentiel croustillant, n’hésitez pas à les proposer avec vos recettes d’Asie !

Articles recommandés